Les vitraux de l'abbatiale

Les vitraux des églises cisterciennes sont en principe sans motifs et très clairs, il fallait laisser entrer la lumière.

Les vitraux actuels sont récents. On peut les classer en deux catégories :

  • des vitraux clairs avec juste des motifs géométriques, ils datent de 1990. Ce sont les plus proches de ceux d’origine,
  • des vitraux très colorés représentant des personnages ou des histoires, ils datent de la seconde moitié du XIXe siècle (1878).

Pour ces derniers, il est possible de les classer en deux types :

  • ceux représentant le Christ ou des personnages de la bible ou des religieux ayant à voir avec l’abbaye. C’est les 5 vitraux de l’abside et celui au-dessus du portail d’entrée. Ce dernier représente le Sacré-Cœur de Jésus dans une mandorle [1],
  • les autres racontent l’histoire du Saint Suaire, et l’un d’eux la mort d’un abbé de la Cropte. [2] Des armoiries sont associées à certains de ces vitraux.

[1] mandorle vient de l’italien « mandorla » qui signifie amande. Il désigne une figure en forme d’ovale ou d’amande dans laquelle s’inscrivent des personnages sacrés.
[2] De la Cropte, famille noble du Périgord originaire de Chantérac. Il y eu plusieurs ecclésiastiques dans cette famille.

Vitraux côté Sud

Vitraux clairs aux formes géométriques proches de ceux d’origine. Ceux d’aujourd’hui sont de 1990.

Vitrail au-dessus du portail d'entrée

Le Sacré Cœur de Jésus.

Armoiries

A gauche les armoiries du pape Pie IX de 1853, 1878

A droite les armoiries de  monseigneur Nicolas-Joseph Dabert évêque de Périgueux de 1863 à 1901.

Au centre la famille de Saint-Exupéry.

Vitrail de l'abside

Le Christ ressuscité à ses pieds le St Suaire de Cadouin.

Vitrail de l'abside

St Louis et Alain de Solminihac abbé de Chancelade en Dordogne et évêque de Cahors.

Vitrail de l'abside

St Pierre et St Jean.

Vitrail de l'abside

St Bernard et Adémar de Monteil, évêque du Puy, celui là même qui aurait rapporté de la première croisade le St Suaire.

Vitrail de l'abside

La Vierge Marie et les femmes au tombeau du Christ.

Vitrail de la nef

Un jeune homme guéri grâce au St Suaire.

Vitrail de la nef - détail

De nombreux miracles furent inventoriés par le  R.P. Carles.
Guillaume de Bières en 1394 voit de même son fils décédé appelé à la vie.

Vitrail de la nef armoiries

Détail du vitrail du miracle, deux armoiries. Le vitrail est daté de 1878.

A gauche les armoiries du pape Léon XIII 1878 – 1903, le pape de l’année de réalisation des vitraux.

A droite celles de Monseigneur Dabert évêque de Périgueux de 1863 à 1901.

Vitrail de la nef

Ce vitrail représente le St Suaire en procession dans Toulouse.

Vitrail de la nef - détail

Le St Suaire porté en procession dans les rues de Toulouse.

Pendant l’occupation anglaise, le suaire est trans­porté à Toulouse en l’église du Taur, en 1392.

Vitrail de la nef

Visite à l’évêque.

Vitrail de la nef - détail

Visite à l’évêque de Toulouse pour tenter de récupérer le St Suaire. L’évêque qui montre la lettre de Charles VII signée le 2 août 1431.

Vitrail de la nef

Ce vitrail représente la soit disant visite de St Louis à Cadouin.

Vitrail de la nef - détail

St Louis se recueillant devant le St Suaire. En fait il n’est jamais venu à Cadouin, il est allé cette année-là à Caen, Cadomum en latin la confusion de nom est vraisemblable, Cadouin en latin Caduinum ou bien Cadunium.

Vitrail de la nef

Épreuve du feu et la remise du St Suaire à Adémar de Monteil lors de la première croisade.

Vitrail de la nef - détail

Adémar de Monteil, évêque du puy reçoit le St Suaire, lors de la première croisade.

Vitrail de la nef - détail

A plusieurs reprises le St Suaire est sauvé des flammes.

Vitrail de la nef

La mort de abbé de la Cropte.

Armoiries famille La Cropte

Les armoiries de la famille La Cropte dont un abbé est lié à Cadouin.

Vitrail de la nef - détail

L’abbé de la Cropte meurt entouré.

Vitrail de la nef - détail

L’abbé de la Cropte est porté par des anges vers le ciel.

Vitrail de la nef

Le St Suaire passe au-dessus de la mer et des châteaux, porté par des anges.

Vitrail de la nef - détail

Le St Suaire vient de traverser la mer Méditerranée et survole les châteaux portait par des anges.

Vitrail de la nef - détail

Le St Suaire est accueilli à Cadouin avec les honneurs.

Print Friendly, PDF & Email
Share This