Cloître de Cadouin

Le cloître

Le cloître, bien que magnifique, n’a rien de cistercien, sauf sa position au centre de l’abbaye avec l’abbatiale au Nord et attenante. Le cloître d’origine roman a été détruit pendant la guerre de Cent Ans.

Il est de style gothique flamboyant et renaissance pour la galerie ouest. Il a été reconstruit au XVe et au début du XVIe siècle. Il ne reste que très peu de choses du cloître d’origine du XIIe siècle. (classement par liste de 1840)

Le cloître a été récemment restauré, la pierre a retrouvé sa couleur d’origine, le jardin remis en valeur a retrouvé sa disposition originelle.

Siège du prieur

Galerie Nord, le siège abbatial, l’escabeau du lecteur et les bancs des moines construits avec les pierres ocre du pays sont les restes du cloître primitif.
Un haut relief figuratif représentant une scène de la passion à droite, l’abbé et ses moines à gauche, sont du XVe siècle.

Ouvertures romanrs

Galerie Est

Du XIIe siècle il reste ces arcs en plein cintre qui séparent la salle capitulaire de la galerie Est.
Les colonnes sculptées qui supportent les ogives ont été ajoutées au XVe siècle lors de la reconstruction.

Plafond gothique

Les plafonds à liernes et tiercerons sont décorés de clefs pendantes. Elles retombent sur des colonnettes en forme de tours.

Style gothique flamboyant

Trois des galeries ; Nord, Est et Sud sont de style gothique flamboyant du XVe siècle.
Les colonnettes engagées figurent des tours avec des chapiteaux ornés à mi-hauteur, appelés marmousets, qui racontent des péchés et actes de la vie.

Style renaissance

La galerie Ouest, réalisée en dernier au début du XVIe siècle, est de style renaissance avec des colonnettes lisses et des chapiteaux ornés de feuillage.
Les clefs de voûte sont ornées mais n’ont pas de clefs pendantes.

Peintures

Certaines parties portent le témoignage de peintures du XVe siècle.

Marie et l’ange Gabriel.

Le travail de la pierre

Le travail de la pierre avec le gothique flamboyant a atteint la perfection, la pierre devient dentelle.

Les portes, les chapiteaux, les murs sont sculptés.

Ce n’est pas cistercien mais c’est exceptionnel du point de vue du travail de la pierre.

Rien n’était trop beau pour louer la gloire de Dieu.

Les galeries

La galerie Est, gothique flamboyant.

Les galeries

La galerie Est, gothique flamboyant avec ses ouvertures romane plein cintre, ouverte sur la salle capitulaire. Ces ouvertures romanes sont du premier cloître.

Les galeries

La galerie Nord dispose en son centre du siège du prieur.

Les voutes gothiques

La voute gothique avec liernes et tiercerons décorées de clefs pendantes.

Les galeries

La galerie Ouest, renaissance.

Les galeries

Des chapiteaux aux feuillages, moins de décor que pour la partie gothique flamboyant.

Les portes

La porte renaissance qui vient de la Mairie actuelle.

Les portes

La porte royale, celle qui fait communiquer l’abbatiale et le cloître.

Les portes

La porte de Madeleine. Sur le haut des coquilles Saint Jacques, dans le cloître il y en beaucoup.

Les portes

Celle-ci est murée et renaissance.

Les portes

Détail de la porte murée.

Les clefs de voute

Un ange pour cette clef de voute pendante.

Les Clefs de voute

Une clef de voute pendante. Le Christ Roi.

Les Clefs de voute

Dans la galerie Ouest, renaissance, les clefs de voutes sont ornées mais ce ne sont pas des clefs pendantes.

Les marmousets

Deux moines vous indiquent de suivre le Codex.

Les marmousets

Deux moines se disputent une volaille, péché de gourmandise.

Les marmousets

Le mal enchainé.

Les marmousets

Deux moines musiciens, dont l’un joue d’un tambourin.

Les marmousets

La gourmandise.

Les marmousets

Un moine se confesse.

Les marmousets

L’absolution.

L'escabeau du prieur

Le siège du Prieur. A gauche les moines et Marie-Madeleine, à droite la passion du Christ.

L'escabeau du prieur

La Passion, Jésus portant sa croix.

La passion du Christ

Jésus porte la croix.

La passion du Christ

La foule suit Jésus dans Jérusalem.

La passion du Christ

Dans Jérusalem.

Les moines

Les moines de Cadouin sortent pour venir voir.

Marie Madeleine

Marie-Madeleine pendant la Passion.

Piliers

Les piliers gothiques sont sculptés avec beaucoup de détail.

Piliers

Des anges et des personnes.

Piliers

En haut la famille, en bas des curieux aux fenêtres

Print Friendly, PDF & Email
Share This