Histoire du Chemin de Croix

Pour les premiers chrétiens, l’essentiel
de la foi se résume ainsi :

- Jésus est le Christ promis par l’Ancien Testament.

- Il est mort sur la croix, le Vendredi Saint.

- Il est ressuscité, au matin du dimanche de Pâques.

- En cela il est notre sauveur. – Nous en sommes témoins.

On appelle ce résumé de la foi, le « Kérygme ».

Les premiers à suivre Jésus jusqu’à la croix furent sa mère, Marie, l’apôtre Jean, son meilleur ami, et quelques femmes.

En 325, l’empereur Constantin se convertit. Il fait construire une église qui couvre le rocher du Golgotha et le tombeau du Christ.
Des chrétiens commencent à y venir en pèlerinage.

Mais, à cause des distances et des frais de voyage, il sont peu.

Aussi, à partir de l’an 1400, environ, une coutume se répand : faire des pèlerinages spirituels.
Tout en restant chez eux, les chrétiens peuvent parcourir, en esprit, le dernier chemin de Jésus à Jérusalem.

Ainsi commença dans l’Église la pratique du chemin de croix.

Les chrétiens d’aujourd’hui, aiment suivre cette tradition ancienne que l’Église encourage. Traditionnellement il y a 14 stations. On ajoute souvent la 15ième, celle de la résurrection.
Il n’y a pas de rituel du chemin de croix.

Vous trouverez sur ce site la démarche proposée à Capelou.

Le chemin de croix à Capelou

Print Friendly, PDF & Email
Share This