Samedi 18 avril 2015, la petite église de Salles de Cadouin a été au centre d’une célébration exceptionnelle, la consécration d’un nouvel autel en pierre.

Cette église dédiée à Saint Barthélemy est l’église du Bienheureux Géraud de Salles (1)

Une célébration rare dans une petite église, certainement la première pour celle de Salles de Cadouin. Mgr Philippe MOUSSET a présidé cette dédicace et la population du lieu et des environs était présente et fière de cet honneur que l’on faisait à leur église. M. le Maire délégué de Cadouin, David Faugères a présenté l’histoire de ce lieu. Notre claviste et chef de chœur a illuminé la célébration avec un choix de chants et de musique équilibré et fort bien interprété par une soliste remarquable.

De sa place, Saint Géraud de Salles a dû être fier de cet événement.

Merci à l’artiste, le Général de Larouziere qui a conçu et taillé ce bel autel, ce n’est pas le premier qu’il réalise dans la paroisse et dans d’autres lieux.

Toutes les photos ici

(1)

confesseur (✝ 1120) ou Giraud. Seigneur de Salles, près de Bergerac en Dordogne, il n’avait ni la vocation religieuse ni celle du mariage. Il consacra sa fortune, qui était immense, à fonder des abbayes. Il finit sa vie terrestre dans l’une d’elles, à Aurillac, comme simple servant de messe. « Giraud de Salles, originaire du Périgord où il naquit vers 1055, fonda dans l’Ouest de la France tout un ensemble d’établissements érémitiques puis monastiques, au début du XIIème siècle. » Pour en savoir plus, site internet de l’abbaye cistercienne Notre-Dame des Châtelliers Au monastère de Chatellerault en Poitou, l’an 1120, le bienheureux Giraud de Salles, qui, de chanoine pauvre, se fit ermite beaucoup plus pauvre, partisan de la pénitence la plus grande. Il enflamma beaucoup de gens de l’amour de Dieu ou en attira beaucoup au désert, et fonda enfin un grand nombre de maisons de chanoines réguliers.

Martyrologe romain

Share This