Extrême-onction disait-on autrefois, pour insister sur l’importance de ce sacrement pour affronter la grande épreuve de la mort.

Aujourd’hui, on parle plutôt de sacrement des malades, pour souligner combien Jésus est présent avec nous dans la quotidien de la maladie.

Sacrement des malades
  • Facebook
  • Google+

On peut ainsi recevoir ce sacrement plusieurs fois, inutile donc d’attendre qu’il soit trop tard pour demander le secours de ce sacrement.

Inutile aussi d’avoir si peur, au point de se priver d’une aide si forte proposée par Jésus.

Là encore, envoyez quelqu’un chercher le prêtre ou téléphonez-lui.

Tél. : – 05 53 29 00 59 –
Courriel : paroisse.nd.capelou@orange.fr

Share This